Revenir au site

Pourquoi et comment intégrer le numérique à l'école primaire

Le numérique à l'école primaire peut apporter des effets néfastes mais aussi de nombreux avantages. Nous vous présentons une démarche et des exemples

· Numérique à l'Ecole

Le numérique a profondément intégré la société. Il est d'ailleurs fort probable qu'il fera parti des compétences clés du monde du travail dans les prochaines années. La question d'inclure le numérique à l'école primaire peut donc se poser. Certes le numérique peut apporter de nombreux effets néfastes. Mais s'il est bien utilisé, il peut aussi générer beaucoup de bonnes pratiques saines pour les élèves de primaire. 

Nous allons vous présenter une démarche collective qui permettra à une école primaire de tirer parti du numérique, en se préservant de potentielles dérives.

Le numérique à l'école primaire passe par une démarche collective avec l'administration, les enseignants et les parents

Il est nécessaire de créer un groupe de travail pour piloter le projet numérique d'une école. Ce groupe de travail doit être composé :

  • Des représentants de l'administration et notamment le chef d'établissement. Le numérique est un sujet trop important pour qu'il ne soit pas traité en direct par le chef d'établissement.
  • Des représentants des enseignants. Si possible inclure 2 à 3 enseignants de primaire avec des niveaux hétérogènes en informatique. En effet le numérique permet de répondre à des besoins et tout le monde a des besoins, même les personnes qui ne maîtrisent pas l'informatique
  • Des représentants des parents. Si possible également des parents avec des niveaux hétérogènes en informatique
  • Vous pouvez également inclure votre responsable informatique si vous en avez un et s'il est motivé par la démarche. Attention, si vous sentez qu'il n'est pas motivé, il peut être dangereux pour le groupe de travail de l'intégrer. En effet il pourrait manipuler les débats avec des arguments pseudo-techniques sans fondement. 

Sachez qu'avec le numérique TOUT est possible, et il y a toujours des dizaines de solutions à un besoin. De même, un responsable informatique pourrait recommander une solution qu'il maîtrise et non la solution la mieux adaptée au contexte.

Une fois votre groupe de travail créé, vous pourrez suivre les étapes suivantes. Il est important de suivre l'ordre des étapes.

Etape 0 - Partage de la première règle à tous les participants : "Toujours identifier vos besoins indépendamment des technologies"

C'est la règle fondamentale en numérique ! Pour trouver la meilleure solution, il faut toujours commencer par identifier les contraintes et les besoins indépendamment des solutions et technologies. Cela a l'air simple mais c'est plus complexe que ça en a l'air. En effet, un humain a toujours tendance à penser "solution" plutôt que besoin. Il faut donc vous forcer à respecter cette règle et ne pas hésiter à l'invoquer lors de réunions.

Si vous voulez en savoir plus sur ce sujet, je vous invite à lire cet article

Etape 1 - Identification des inconvénients du numérique à l'école primaire

Il est nécessaire que tous les acteurs du groupe de travail aient un niveau de connaissance similaire sur le numérique. En effet, cela posera les bases lors des débats. Il est donc important que tous les inconvénients soient connus et compris de tous, afin de mieux les maîtriser. Nous vous invitons donc à faire des recherches et les lister. Nous avons listé les principaux dans cet article : École numérique, des inconvénients et beaucoup de solutions

Etape 2 - Formalisation des besoins des acteurs de l'école primaire indépendamment des technologies

Une partie du travail va se faire en dehors de votre groupe. En effet afin de construire un projet numérique commun pour toute l'école, vous allez devoir demander les besoins des enseignants, des assistants et des familles. Pour cela, vous pouvez faire des ateliers individuels ou collectifs et faire des sondages en ligne (pour information, il y a plein d'outils gratuits de sondage comme Google Forms ou Microsoft Forms).

Cela demande un peu de travail pour trouver les questions à poser. Mais cela vous permettra de formaliser ensuite les besoins. Nous avons écrit une notice pour vous aider dans cet exercice

Etape 3 - Recherche des solutions pour les besoins prioritaires

Une fois que vous aurez listé tous vos besoins, vous pourrez les prioriser selon votre contexte. Une fois priorisés, vous devrez trouver des solutions qui y répondent. La bonne nouvelle avec le numérique, c'est qu'il y a souvent plusieurs solutions à un même besoin. Nous vous conseillons donc de tester chaque solution.

Ne prenez pas plus de 30 minutes par test, en effet avec le numérique, les solutions les plus simples sont souvent les meilleures. Prenez ensuite la solution la moins coûteuse des plus simples !

Cet état d'esprit de test est très important car il vous permettra de prendre les bonnes décisions. N'hésitez pas à vous faire accompagner d'un architecte numérique qui vous guidera dans cette démarche. Nous sommes nous-mêmes architectes numériques pour des écoles primaires.

Etape 4 - Mise en place de la solution et accompagnement des acteurs de l'école primaire

Une fois que vous aurez choisi la meilleure solution, vous pourrez la mettre en place. En parallèle, il est très important d'accompagner les personnes dans l'utilisation de tout nouvel outil, et même si la solution est très simple à prendre en main.

Vous devrez donc produire :

  • des kits d'utilisation et des modes d'emploi. Bonne nouvelle, Internet grouille de nombreux supports d'accompagnement. Ne réinventez surtout pas la roue !
  • des communications et présentations pour les enseignants
  • des communications pour les parents
  • un accompagnement terrain lors des premières semaines de lancement pour aider ceux qui en ont besoin

Etape 5 - Ecriture d'une charte numérique pour informer les personnes des règles liées au numérique

Il est important que vous formalisiez une charte numérique pour les enseignants, les parents et les élèves. En complément au réglement intérieur, ce document permet d'informer les acteurs de l'école primaire de ce qui possible et ce qui est interdit avec le numérique.

Pourquoi et comment intégrer le numérique à l'école primaire

En parallèle de votre groupe de travail, il faut également créer d'autres instances plus opérationnelles et des accompagnements sur le développement de l'esprit critique

Le numérique à l'école primaire passe par l'accompagnement des élèves dans le développement de leur esprit critique

Le primaire semble être un niveau opportun pour commencer à sensibiliser les élèves au numérique. En effet, certains élèves y ont déjà accès à la maison sans sensibilisation de la part des familles. De même de manière plus générale, un grand nombre d'enfants recevront des smartphones dès leur entrée au collège. Le primaire semble donc être le moment idéal pour commencer à développer l'esprit critique au numérique des élèves.

Il existe de nombreuses ressources pour vous aider sur ce sujet et notamment un kit pédagogique du citoyen numérique (produit par la CNIL, le CSA, le Défenseur des droits et l'Hadopi). Ce kit regroupe un ensemble de contenus multimédias abordables par les enseignants, par les établissements scolaires et par les parents. On peut y retrouver, selon l'âge des enfants (6 à 12 ans ou plus de 12 ans) : des vidéos ludiques, des jeux pédagogiques, de super guides pratiques pour les parents, des livrets pour les élèves, des livrets pour les enseignants, des jeux vidéos, des posters et affiches...

Accompagner les enseignants au numérique : compétences et développement de leur esprit critique

Les enseignants ont pour rôle d'accompagner les élèves sur de nombreux sujets et le numérique doit en faire partie. Le monde numérique est si vaste qu'il est facile de se faire de mauvaises convictions. Nous vous conseillons donc d'accompagner les enseignants sur ces sujets. Nous avons également formalisé nos réflexions et nos idées sur ce sujet dans un article.

Mettre en place des ateliers d'innovation pédagogique et des enseignants référents / facilitateurs

Vous allez me dire qu'il y a déjà un premier groupe de travail, mais ce deuxième groupe a une mission pédagogique plus opérationnelle et plus proche du quotidien des enseignants de primaire. Son rôle est d'évaluer de nouveaux besoins, d'accompagner les personnes et de mesurer l'impact des projets numériques que vous aurez mis en place.

Merci pour votre lecture ! Contactez-nous si vous avez des questions ou posez-les nous en commentaire !

 

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK